INTERVIEWS

PIERRE FERRACCI, PRÉSIDENT CNEE (LE CONSEIL NATIONAL ÉDUCATION-ÉCONOMIE) « IL FAUT FIXER UN CAP »

Le droit du travail constitue-t-il le point de blocage essentiel ?
Il faut simplifier ce sujet pour les salariés comme les entreprises mais ce n’est pas le seul problème en ce qui concerne la lutte contre le chômage en France. Selon moi, nous devons-nous concentrer sur la formation professionnelle et l’élévation des compétences. Et cela pose la question de la réforme lancée il y a un an.
Justement cette réforme de la formation professionnelle porte-t-elle ses fruits ?
La création du CPF est une bonne chose pour accompagner les salariés tout au long de leur parcours. Sauf que la mise en œuvre de ce CPF est très laborieuse et force est de constater que tout le monde ne pourra pas en profiter en même temps, pour des raisons financières évidentes. Il faut donc fixer des priorités et un cap.
Parlons également apprentissage : c’est un atout pour lutter contre le chômage des jeunes. Or on constate qu’il baisse en 2015 ! N’est-ce pas paradoxal ?

VISIONNER L’INTERVIEW DE PIERRE FERRACCI